studio iconographia

agence créative, studio de photographie et de direction artistique
spécialisé dans la communication visuelle
FAISEUSES D’IMAGES ET CRÉATRICES d’impact

Armâne & Clémence

PARLEZ-NOUS DE VOTRE PROJET !

le studio

Studio indépendant, Iconographia propose une vision artistique et picturale de la photographie, inspirée de l’histoire de l’art et soutenue par de la recherche. Nous combinons l'art et le visual storytelling pour raconter votre histoire de manière unique et percutante.

ils nous ont fait confiance

nos services

Valoriser votre histoire est le coeur de notre métier. Destinée aux créateurs, institutions et entreprises soucieuses de faire rayonner leur image à travers des contenus uniques, notre offre allie création et valorisation.

Nous allions art et patrimoine pour valoriser votre histoire par la photographie

01

Des images fortes

Photographie
02

Un grain atypique

Direction artistique
03

Visual storytelling

Communication

projets

Nous menons au sein d'Iconographia des projets artistiques indépendants et féministes. Animées par la volonté de créer, nous cherchons à inspirer notre public à se réapproprier l’histoire de l’art et à ouvrir le dialogue sur les représentations, par le biais d’un travail de vulgarisation et de médiation effectué autour de nos sources, références et inspirations à chacun de nos projets.

newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu exclusif : les nouveautés sur nos projets et nos tirages, les coulisses de nos photos, nos inspirations...

  • THÉRÈSE - Cet été nous avons eu l’honneur de travailler avec @tcommetherese sur une série autour d’une peintresse chinoise que nous avons hâte de vous dévoiler. Notre rencontre avec Thérèse a été un véritable coup de foudre artistique, nous avons beaucoup échangé et à la fin de la séance nous n'arrivons pas à nous arrêter, alors nous avons réalisé avec elle quelques photographies très différentes dans ce style baroque qui nous est propre. Une deuxième photo a été postée sur le compte de Thérèse, sous laquelle elle s’ouvre sur sa maladie, son parcours et son évolution. On vous invite à aller découvrir son travail, et notamment la chanson "Mala Diva" sortie le 16 novembre, pas en avant vers l’acceptation et la guérison.

Modèle : @tcommetherese
DA : @studio.iconographia
Make-up : @mariedunemakeup
  • LA VERTU DE LUCRÈCE - Lucrèce est un personnage de la noblesse romaine, l’épouse d’un homme puissant et proche du roi. Après avoir été violée par Tarquin, le fils du roi, elle se donne la mort. Cet épisode légendaire aura une portée politique importante puisqu’il serait à l’origine de la fin de la monarchie romaine.
L’histoire de Lucrèce fait d’elle un “exemplum”, un modèle de comportement et de morale que l’on remet largement en cause aujourd’hui. Mais une autre conséquence de son geste, en sa vertu, est qu’elle agit aux yeux de la société romaine de la manière la plus virile qui soit et est vénérée pour cela. Le suicide de Lucrèce est donc éminament politique, sa position en font un évènement majeur dans l’avenir de Rome qui passe d’une monarchie à une république. C’est ainsi auréolée d’une puissance politique que nous avons souhaité la représenter, non pas les seins nus comme elle l’est souvent mais vêtue d’une armure, l’imminence de sa mort n’est plus certaine.

Peinture : Détail de la Storia di Lucrezia, Botticelli, v. 1498 @gardnermuseum 

Modèle : @chat_hibette
DA, stylisme : @studio.iconographia
Clothes : @amour.collective @luxeprovence 
Make-up : @mariedunemakeup
Hair : @salowigs
  • SAINT SÉBASTIEN DE DOS - Saint Sébastien est toujours représenté de face dans la peinture comme dans la photographie. Le martyr est en effet associé à cette pose debout, de face, les mains le plus souvent derrière le dos, le corps bien droit ou arqué dans une pose évoquant la souffrance ou la lascivité. Mais de dos, jamais.
Dans notre série sur Saint Sébastien, nous nous sommes d’abord imprégnées de l’iconographie classique avant de s’en éloigner pour proposer une interprétation plus vivante, moins martyriale, de la figure du saint. Grâce à @pablopauldo et ses mouvements de danseur, cette image suggère une érotisation nouvelle du corps de Saint Sébastien, loin de la souffrance et plus proche d’une représentation contemporaine du corps masculin, comme dans les photographies d’Herbert List.

Cette photographie est éditée en une série limitée de tirages (5 exemplaires seulement !) : le numéro ⅕ est en vente à l’atelier de @au_passe_partout, encadré dans son cadre minimaliste par Jeanne !

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.
  • Nature morte aux coquillages et au corail, Jacques Linard, 1630, @fondationcustodia.
  • À L’ANTIQUE - Sur cette photographie, @violettetannenbaum ressemble à une statue antique qui aurait pris vie, avec sa merveilleuse robe créée par ses soins dont les plis et la transparence évoquent les règles de la statuaire que nous évoquions sous notre précédente photographie.
  • PANNEGGIO BAGNATO - Dans la statuaire antique, le drapé tient une importance toute particulière. À l’ère classique (Ve siècle av. J.-C.), il devient de plus en plus présent sur les statues de divinités : il évoque les vêtements grecs comme le péplos ou encore le chiton, en lin fin et généralement assez transparent. Les drapés, régis par une logique uniquement décorative qui vient parfois défier les règles de la physique, suivent toutefois une règle : il ne doivent pas masquer tout le corps, les plis doivent se limiter à quelques grands amoncellements de plis. L’idée de ces draperies simples est de venir voiler à peine les formes pour souligner l’architecture du corps. C’est pourquoi les tissus sont souvent travaillés avec cette technique du panneggio bagnato, dont nous vous avons déjà parlé plusieurs fois : il s’agit d’un drapé mouillé sur le corps du modèle, et parfois enduit de craie ou de plâtre, afin de maîtriser au mieux les plissés et de travailler le modelé en révélant ainsi le corps sous le tissu.
Nous aimons particulièrement travailler les drapés en photographie et essayer de leur rendre cet aspect sculptural - ce qui est loin d’être facile ! Cette photographie, en ce qu’elle dévoile autant qu’elle cache le corps, nous fait presque penser à une Venus Pudica de dos et à cette ère de la statuaire antique, faite de grands plis simples qui viennent masquer une partie du corps.
THÉRÈSE - Cet été nous avons eu l’honneur de travailler avec @tcommetherese sur une série autour d’une peintresse chinoise que nous avons hâte de vous dévoiler. Notre rencontre avec Thérèse a été un véritable coup de foudre artistique, nous avons beaucoup échangé et à la fin de la séance nous n'arrivons pas à nous arrêter, alors nous avons réalisé avec elle quelques photographies très différentes dans ce style baroque qui nous est propre. Une deuxième photo a été postée sur le compte de Thérèse, sous laquelle elle s’ouvre sur sa maladie, son parcours et son évolution. On vous invite à aller découvrir son travail, et notamment la chanson "Mala Diva" sortie le 16 novembre, pas en avant vers l’acceptation et la guérison.

Modèle : @tcommetherese
DA : @studio.iconographia
Make-up : @mariedunemakeup
THÉRÈSE - Cet été nous avons eu l’honneur de travailler avec @tcommetherese sur une série autour d’une peintresse chinoise que nous avons hâte de vous dévoiler. Notre rencontre avec Thérèse a été un véritable coup de foudre artistique, nous avons beaucoup échangé et à la fin de la séance nous n'arrivons pas à nous arrêter, alors nous avons réalisé avec elle quelques photographies très différentes dans ce style baroque qui nous est propre. Une deuxième photo a été postée sur le compte de Thérèse, sous laquelle elle s’ouvre sur sa maladie, son parcours et son évolution. On vous invite à aller découvrir son travail, et notamment la chanson "Mala Diva" sortie le 16 novembre, pas en avant vers l’acceptation et la guérison. Modèle : @tcommetherese DA : @studio.iconographia Make-up : @mariedunemakeup
il y a 1 semaine
View on Instagram |
1/6
LA VERTU DE LUCRÈCE - Lucrèce est un personnage de la noblesse romaine, l’épouse d’un homme puissant et proche du roi. Après avoir été violée par Tarquin, le fils du roi, elle se donne la mort. Cet épisode légendaire aura une portée politique importante puisqu’il serait à l’origine de la fin de la monarchie romaine.
L’histoire de Lucrèce fait d’elle un “exemplum”, un modèle de comportement et de morale que l’on remet largement en cause aujourd’hui. Mais une autre conséquence de son geste, en sa vertu, est qu’elle agit aux yeux de la société romaine de la manière la plus virile qui soit et est vénérée pour cela. Le suicide de Lucrèce est donc éminament politique, sa position en font un évènement majeur dans l’avenir de Rome qui passe d’une monarchie à une république. C’est ainsi auréolée d’une puissance politique que nous avons souhaité la représenter, non pas les seins nus comme elle l’est souvent mais vêtue d’une armure, l’imminence de sa mort n’est plus certaine.

Peinture : Détail de la Storia di Lucrezia, Botticelli, v. 1498 @gardnermuseum 

Modèle : @chat_hibette
DA, stylisme : @studio.iconographia
Clothes : @amour.collective @luxeprovence 
Make-up : @mariedunemakeup
Hair : @salowigs
LA VERTU DE LUCRÈCE - Lucrèce est un personnage de la noblesse romaine, l’épouse d’un homme puissant et proche du roi. Après avoir été violée par Tarquin, le fils du roi, elle se donne la mort. Cet épisode légendaire aura une portée politique importante puisqu’il serait à l’origine de la fin de la monarchie romaine.
L’histoire de Lucrèce fait d’elle un “exemplum”, un modèle de comportement et de morale que l’on remet largement en cause aujourd’hui. Mais une autre conséquence de son geste, en sa vertu, est qu’elle agit aux yeux de la société romaine de la manière la plus virile qui soit et est vénérée pour cela. Le suicide de Lucrèce est donc éminament politique, sa position en font un évènement majeur dans l’avenir de Rome qui passe d’une monarchie à une république. C’est ainsi auréolée d’une puissance politique que nous avons souhaité la représenter, non pas les seins nus comme elle l’est souvent mais vêtue d’une armure, l’imminence de sa mort n’est plus certaine.

Peinture : Détail de la Storia di Lucrezia, Botticelli, v. 1498 @gardnermuseum 

Modèle : @chat_hibette
DA, stylisme : @studio.iconographia
Clothes : @amour.collective @luxeprovence 
Make-up : @mariedunemakeup
Hair : @salowigs
LA VERTU DE LUCRÈCE - Lucrèce est un personnage de la noblesse romaine, l’épouse d’un homme puissant et proche du roi. Après avoir été violée par Tarquin, le fils du roi, elle se donne la mort. Cet épisode légendaire aura une portée politique importante puisqu’il serait à l’origine de la fin de la monarchie romaine.
L’histoire de Lucrèce fait d’elle un “exemplum”, un modèle de comportement et de morale que l’on remet largement en cause aujourd’hui. Mais une autre conséquence de son geste, en sa vertu, est qu’elle agit aux yeux de la société romaine de la manière la plus virile qui soit et est vénérée pour cela. Le suicide de Lucrèce est donc éminament politique, sa position en font un évènement majeur dans l’avenir de Rome qui passe d’une monarchie à une république. C’est ainsi auréolée d’une puissance politique que nous avons souhaité la représenter, non pas les seins nus comme elle l’est souvent mais vêtue d’une armure, l’imminence de sa mort n’est plus certaine.

Peinture : Détail de la Storia di Lucrezia, Botticelli, v. 1498 @gardnermuseum 

Modèle : @chat_hibette
DA, stylisme : @studio.iconographia
Clothes : @amour.collective @luxeprovence 
Make-up : @mariedunemakeup
Hair : @salowigs
LA VERTU DE LUCRÈCE - Lucrèce est un personnage de la noblesse romaine, l’épouse d’un homme puissant et proche du roi. Après avoir été violée par Tarquin, le fils du roi, elle se donne la mort. Cet épisode légendaire aura une portée politique importante puisqu’il serait à l’origine de la fin de la monarchie romaine. L’histoire de Lucrèce fait d’elle un “exemplum”, un modèle de comportement et de morale que l’on remet largement en cause aujourd’hui. Mais une autre conséquence de son geste, en sa vertu, est qu’elle agit aux yeux de la société romaine de la manière la plus virile qui soit et est vénérée pour cela. Le suicide de Lucrèce est donc éminament politique, sa position en font un évènement majeur dans l’avenir de Rome qui passe d’une monarchie à une république. C’est ainsi auréolée d’une puissance politique que nous avons souhaité la représenter, non pas les seins nus comme elle l’est souvent mais vêtue d’une armure, l’imminence de sa mort n’est plus certaine. Peinture : Détail de la Storia di Lucrezia, Botticelli, v. 1498 @gardnermuseum Modèle : @chat_hibette DA, stylisme : @studio.iconographia Clothes : @amour.collective @luxeprovence Make-up : @mariedunemakeup Hair : @salowigs
il y a 3 semaines
View on Instagram |
2/6
SAINT SÉBASTIEN DE DOS - Saint Sébastien est toujours représenté de face dans la peinture comme dans la photographie. Le martyr est en effet associé à cette pose debout, de face, les mains le plus souvent derrière le dos, le corps bien droit ou arqué dans une pose évoquant la souffrance ou la lascivité. Mais de dos, jamais.
Dans notre série sur Saint Sébastien, nous nous sommes d’abord imprégnées de l’iconographie classique avant de s’en éloigner pour proposer une interprétation plus vivante, moins martyriale, de la figure du saint. Grâce à @pablopauldo et ses mouvements de danseur, cette image suggère une érotisation nouvelle du corps de Saint Sébastien, loin de la souffrance et plus proche d’une représentation contemporaine du corps masculin, comme dans les photographies d’Herbert List.

Cette photographie est éditée en une série limitée de tirages (5 exemplaires seulement !) : le numéro ⅕ est en vente à l’atelier de @au_passe_partout, encadré dans son cadre minimaliste par Jeanne !

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.
SAINT SÉBASTIEN DE DOS - Saint Sébastien est toujours représenté de face dans la peinture comme dans la photographie. Le martyr est en effet associé à cette pose debout, de face, les mains le plus souvent derrière le dos, le corps bien droit ou arqué dans une pose évoquant la souffrance ou la lascivité. Mais de dos, jamais.
Dans notre série sur Saint Sébastien, nous nous sommes d’abord imprégnées de l’iconographie classique avant de s’en éloigner pour proposer une interprétation plus vivante, moins martyriale, de la figure du saint. Grâce à @pablopauldo et ses mouvements de danseur, cette image suggère une érotisation nouvelle du corps de Saint Sébastien, loin de la souffrance et plus proche d’une représentation contemporaine du corps masculin, comme dans les photographies d’Herbert List.

Cette photographie est éditée en une série limitée de tirages (5 exemplaires seulement !) : le numéro ⅕ est en vente à l’atelier de @au_passe_partout, encadré dans son cadre minimaliste par Jeanne !

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.
SAINT SÉBASTIEN DE DOS - Saint Sébastien est toujours représenté de face dans la peinture comme dans la photographie. Le martyr est en effet associé à cette pose debout, de face, les mains le plus souvent derrière le dos, le corps bien droit ou arqué dans une pose évoquant la souffrance ou la lascivité. Mais de dos, jamais.
Dans notre série sur Saint Sébastien, nous nous sommes d’abord imprégnées de l’iconographie classique avant de s’en éloigner pour proposer une interprétation plus vivante, moins martyriale, de la figure du saint. Grâce à @pablopauldo et ses mouvements de danseur, cette image suggère une érotisation nouvelle du corps de Saint Sébastien, loin de la souffrance et plus proche d’une représentation contemporaine du corps masculin, comme dans les photographies d’Herbert List.

Cette photographie est éditée en une série limitée de tirages (5 exemplaires seulement !) : le numéro ⅕ est en vente à l’atelier de @au_passe_partout, encadré dans son cadre minimaliste par Jeanne !

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.
SAINT SÉBASTIEN DE DOS - Saint Sébastien est toujours représenté de face dans la peinture comme dans la photographie. Le martyr est en effet associé à cette pose debout, de face, les mains le plus souvent derrière le dos, le corps bien droit ou arqué dans une pose évoquant la souffrance ou la lascivité. Mais de dos, jamais.
Dans notre série sur Saint Sébastien, nous nous sommes d’abord imprégnées de l’iconographie classique avant de s’en éloigner pour proposer une interprétation plus vivante, moins martyriale, de la figure du saint. Grâce à @pablopauldo et ses mouvements de danseur, cette image suggère une érotisation nouvelle du corps de Saint Sébastien, loin de la souffrance et plus proche d’une représentation contemporaine du corps masculin, comme dans les photographies d’Herbert List.

Cette photographie est éditée en une série limitée de tirages (5 exemplaires seulement !) : le numéro ⅕ est en vente à l’atelier de @au_passe_partout, encadré dans son cadre minimaliste par Jeanne !

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.
SAINT SÉBASTIEN DE DOS - Saint Sébastien est toujours représenté de face dans la peinture comme dans la photographie. Le martyr est en effet associé à cette pose debout, de face, les mains le plus souvent derrière le dos, le corps bien droit ou arqué dans une pose évoquant la souffrance ou la lascivité. Mais de dos, jamais.
Dans notre série sur Saint Sébastien, nous nous sommes d’abord imprégnées de l’iconographie classique avant de s’en éloigner pour proposer une interprétation plus vivante, moins martyriale, de la figure du saint. Grâce à @pablopauldo et ses mouvements de danseur, cette image suggère une érotisation nouvelle du corps de Saint Sébastien, loin de la souffrance et plus proche d’une représentation contemporaine du corps masculin, comme dans les photographies d’Herbert List.

Cette photographie est éditée en une série limitée de tirages (5 exemplaires seulement !) : le numéro ⅕ est en vente à l’atelier de @au_passe_partout, encadré dans son cadre minimaliste par Jeanne !

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.
SAINT SÉBASTIEN DE DOS - Saint Sébastien est toujours représenté de face dans la peinture comme dans la photographie. Le martyr est en effet associé à cette pose debout, de face, les mains le plus souvent derrière le dos, le corps bien droit ou arqué dans une pose évoquant la souffrance ou la lascivité. Mais de dos, jamais.
Dans notre série sur Saint Sébastien, nous nous sommes d’abord imprégnées de l’iconographie classique avant de s’en éloigner pour proposer une interprétation plus vivante, moins martyriale, de la figure du saint. Grâce à @pablopauldo et ses mouvements de danseur, cette image suggère une érotisation nouvelle du corps de Saint Sébastien, loin de la souffrance et plus proche d’une représentation contemporaine du corps masculin, comme dans les photographies d’Herbert List.

Cette photographie est éditée en une série limitée de tirages (5 exemplaires seulement !) : le numéro ⅕ est en vente à l’atelier de @au_passe_partout, encadré dans son cadre minimaliste par Jeanne !

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.

Modèle : @pablopauldo
DA, stylisme : @studio.iconographia
MUA : @jeanne_mns_mua
Encadrement tirage : @au_passe_partout
Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.
SAINT SÉBASTIEN DE DOS - Saint Sébastien est toujours représenté de face dans la peinture comme dans la photographie. Le martyr est en effet associé à cette pose debout, de face, les mains le plus souvent derrière le dos, le corps bien droit ou arqué dans une pose évoquant la souffrance ou la lascivité. Mais de dos, jamais. Dans notre série sur Saint Sébastien, nous nous sommes d’abord imprégnées de l’iconographie classique avant de s’en éloigner pour proposer une interprétation plus vivante, moins martyriale, de la figure du saint. Grâce à @pablopauldo et ses mouvements de danseur, cette image suggère une érotisation nouvelle du corps de Saint Sébastien, loin de la souffrance et plus proche d’une représentation contemporaine du corps masculin, comme dans les photographies d’Herbert List. Cette photographie est éditée en une série limitée de tirages (5 exemplaires seulement !) : le numéro ⅕ est en vente à l’atelier de @au_passe_partout, encadré dans son cadre minimaliste par Jeanne ! Modèle : @pablopauldo DA, stylisme : @studio.iconographia MUA : @jeanne_mns_mua Encadrement tirage : @au_passe_partout Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930. Modèle : @pablopauldo DA, stylisme : @studio.iconographia MUA : @jeanne_mns_mua Encadrement tirage : @au_passe_partout Photo 5 : Herbert List, Méditerranée, années 1930.
il y a 1 mois
View on Instagram |
3/6
Nature morte aux coquillages et au corail, Jacques Linard, 1630, @fondationcustodia.
Nature morte aux coquillages et au corail, Jacques Linard, 1630, @fondationcustodia.
Nature morte aux coquillages et au corail, Jacques Linard, 1630, @fondationcustodia.
il y a 1 mois
View on Instagram |
4/6
À L’ANTIQUE - Sur cette photographie, @violettetannenbaum ressemble à une statue antique qui aurait pris vie, avec sa merveilleuse robe créée par ses soins dont les plis et la transparence évoquent les règles de la statuaire que nous évoquions sous notre précédente photographie.
À L’ANTIQUE - Sur cette photographie, @violettetannenbaum ressemble à une statue antique qui aurait pris vie, avec sa merveilleuse robe créée par ses soins dont les plis et la transparence évoquent les règles de la statuaire que nous évoquions sous notre précédente photographie.
À L’ANTIQUE - Sur cette photographie, @violettetannenbaum ressemble à une statue antique qui aurait pris vie, avec sa merveilleuse robe créée par ses soins dont les plis et la transparence évoquent les règles de la statuaire que nous évoquions sous notre précédente photographie.
il y a 1 mois
View on Instagram |
5/6
PANNEGGIO BAGNATO - Dans la statuaire antique, le drapé tient une importance toute particulière. À l’ère classique (Ve siècle av. J.-C.), il devient de plus en plus présent sur les statues de divinités : il évoque les vêtements grecs comme le péplos ou encore le chiton, en lin fin et généralement assez transparent. Les drapés, régis par une logique uniquement décorative qui vient parfois défier les règles de la physique, suivent toutefois une règle : il ne doivent pas masquer tout le corps, les plis doivent se limiter à quelques grands amoncellements de plis. L’idée de ces draperies simples est de venir voiler à peine les formes pour souligner l’architecture du corps. C’est pourquoi les tissus sont souvent travaillés avec cette technique du panneggio bagnato, dont nous vous avons déjà parlé plusieurs fois : il s’agit d’un drapé mouillé sur le corps du modèle, et parfois enduit de craie ou de plâtre, afin de maîtriser au mieux les plissés et de travailler le modelé en révélant ainsi le corps sous le tissu.
Nous aimons particulièrement travailler les drapés en photographie et essayer de leur rendre cet aspect sculptural - ce qui est loin d’être facile ! Cette photographie, en ce qu’elle dévoile autant qu’elle cache le corps, nous fait presque penser à une Venus Pudica de dos et à cette ère de la statuaire antique, faite de grands plis simples qui viennent masquer une partie du corps.
PANNEGGIO BAGNATO - Dans la statuaire antique, le drapé tient une importance toute particulière. À l’ère classique (Ve siècle av. J.-C.), il devient de plus en plus présent sur les statues de divinités : il évoque les vêtements grecs comme le péplos ou encore le chiton, en lin fin et généralement assez transparent. Les drapés, régis par une logique uniquement décorative qui vient parfois défier les règles de la physique, suivent toutefois une règle : il ne doivent pas masquer tout le corps, les plis doivent se limiter à quelques grands amoncellements de plis. L’idée de ces draperies simples est de venir voiler à peine les formes pour souligner l’architecture du corps. C’est pourquoi les tissus sont souvent travaillés avec cette technique du panneggio bagnato, dont nous vous avons déjà parlé plusieurs fois : il s’agit d’un drapé mouillé sur le corps du modèle, et parfois enduit de craie ou de plâtre, afin de maîtriser au mieux les plissés et de travailler le modelé en révélant ainsi le corps sous le tissu. Nous aimons particulièrement travailler les drapés en photographie et essayer de leur rendre cet aspect sculptural - ce qui est loin d’être facile ! Cette photographie, en ce qu’elle dévoile autant qu’elle cache le corps, nous fait presque penser à une Venus Pudica de dos et à cette ère de la statuaire antique, faite de grands plis simples qui viennent masquer une partie du corps.
il y a 2 mois
View on Instagram |
6/6
/*OPEN*/

No posts were found for provided query parameters.